coloriage totoro à imprimer

My Neighbour Totoro est un film fantastique d’animation japonais de 1988 écrit et réalisé par Hayao Miyazaki et animé par Studio Ghibli pour Tokuma Shoten. Le film – qui met en vedette les acteurs de la voix Noriko Hidaka, Chika Sakamoto et Hitoshi Takagi – raconte l’histoire des deux jeunes filles (Satsuki et Mei) d’un professeur et leurs interactions avec des esprits du bois amicaux dans le Japon rural d’après-guerre. Le film a remporté le prix Animage Anime Grand Prix et le prix Mainichi Film Award et Kinema Junpo Award du meilleur film en 1988. Il a également reçu le prix spécial aux Blue Ribbon Awards la même année.

coloriage totoro chat bus

En 1989, Streamline Pictures a produit un doublage exclusif à utiliser sur les vols transpacifiques par Japan Airlines. Troma Films, sous sa bannière 50th St. Films, a distribué le dub du film coproduit par Jerry Beck. Ce dub est sorti dans les salles américaines en 1993, sur VHS et laserdisc aux États-Unis par Fox Video en 1994, et sur DVD en 2002. Les droits de ce dub ont expiré en 2004, il a donc été réédité par Walt Disney Home Animation le 7 mars 2006 avec un nouveau casting dub. Cette version a également été publiée en Australie par Madman le 15 mars 2006 et au Royaume-Uni par Optimum Releasing le 27 mars 2006. Cette version DVD est la première version du film aux États-Unis à inclure des morceaux en japonais et en anglais.

Mon voisin Totoro a été acclamé par la critique et a amassé un culte mondial dans les années qui ont suivi sa sortie. Le film et son personnage principal, Totoro, sont devenus des icônes culturelles. Le film a rapporté 45 millions de dollars au box-office mondial en septembre 2019, en plus de générer environ 277 millions de dollars de ventes de vidéos personnelles et 1,142 milliard de dollars de ventes de marchandises sous licence, ce qui représente environ 1,5 milliard de dollars de revenus totaux à vie.

Mon voisin Totoro s’est classé 41e dans le magazine Empire “Les 100 meilleurs films du cinéma mondial” en 2010, et Totoro a été classé 18e sur la liste des 50 meilleurs films d’animation d’Empire. Une liste des plus grands films d’animation de Time Out a classé le film au premier rang. Une liste similaire compilée par les éditeurs de Time Out a classé le film au troisième rang. Mon voisin Totoro était également le film d’animation le mieux classé des critiques Sight & Sound 2012 ‘sondage des meilleurs films de tous les temps. Le personnage a fait plusieurs apparitions en camée dans un certain nombre de films et de jeux vidéo de Studio Ghibli et sert également de mascotte pour le studio et est reconnu comme l’un des personnages les plus populaires de l’animation japonaise. Totoro a été classé 24e sur les 25 meilleurs personnages d’anime d’IGN.

In 1958 Japan, university professor Tatsuo Kusakabe and his two daughters, Satsuki and Mei, move into an old house to be closer to the hospital where the girls’ mother, Yasuko, is recovering from a long-term illness. The house is inhabited by tiny creatures called susuwatari—small, dark, dust-like house spirits seen when moving from light to dark places.[note 1] When the girls become comfortable in their new house, the soot spirits leave to find another empty house.

One day, Mei discovers two small spirits who lead her into the hollow of a large camphor tree. She befriends a larger spirit, which identifies itself by a series of roars that she interprets as “Totoro”. She falls asleep atop Totoro, but when Satsuki finds her, she is on the ground. Despite many attempts, Mei is unable to show her family Totoro’s tree. Tatsuo comforts her by telling her that Totoro will reveal himself when he wants to.

One rainy night, the girls are waiting for Tatsuo’s bus, which is late. Mei falls asleep on Satsuki’s back and Totoro appears beside them, allowing Satsuki to see him for the first time. Totoro has only a leaf on his head for protection against the rain, so Satsuki offers him the umbrella she had taken for her father. Totoro is delighted and gives her a bundle of nuts and seeds in return. A giant, bus-shaped cat halts at the stop and Totoro boards it and leaves. Shortly after, Tatsuo’s bus arrives.

The girls plant the seeds. A few days later, they awaken at midnight to find Totoro and his colleagues engaged in a ceremonial dance around the planted seeds. The girls join in and the seeds grow into an enormous tree. Totoro takes the girls for a ride on a magical flying top. In the morning, the tree is gone but the seeds have indeed sprouted; it is left unclear whether the girls were dreaming.

The girls find out that a planned visit by Yasuko has to be postponed because of a setback in her treatment. Mei does not take this well, and argues with Satsuki, later leaving for the hospital to bring fresh corn to Yasuko. Her disappearance prompts Satsuki and the neighbors to search for her. In desperation, Satsuki returns to the camphor tree and pleads for Totoro’s help. Delighted to help, he summons the Catbus, which carries her to where the lost Mei sits. The bus then whisks them over the countryside to see Yasuko in the hospital. The girls overhear a conversation between their parents and discover that she has been kept in hospital by a minor cold but is otherwise doing well. They secretly leave the ear of corn on the windowsill, where it is discovered by their parents, and return home.

Eventually, Mei and Satsuki’s mother returns home, and the sisters play with other children, while Totoro and his friends watch them from afar.

En 1958 au Japon, le professeur d’université Tatsuo Kusakabe et ses deux filles, Satsuki et Mei, emménagent dans une vieille maison pour se rapprocher de l’hôpital où la mère des filles, Yasuko, se remet d’une maladie de longue durée. La maison est habitée par de minuscules créatures appelées susuwatari – de petits esprits de maison sombres ressemblant à de la poussière vus lorsqu’ils se déplacent de la lumière vers des endroits sombres [note 1]. maison.

Un jour, Mei découvre deux petits esprits qui la conduisent dans le creux d’un grand camphrier. Elle se lie d’amitié avec un esprit plus grand, qui s’identifie par une série de rugissements qu’elle interprète comme “Totoro”. Elle s’endort au sommet de Totoro, mais quand Satsuki la trouve, elle est au sol. Malgré de nombreuses tentatives, Mei est incapable de montrer l’arbre de sa famille Totoro. Tatsuo la réconforte en lui disant que Totoro se révélera quand il le voudra.

Une nuit pluvieuse, les filles attendent le bus de Tatsuo, qui est en retard. Mei s’endort sur le dos de Satsuki et Totoro apparaît à côté d’eux, permettant à Satsuki de le voir pour la première fois. Totoro n’a qu’une feuille sur la tête pour se protéger de la pluie, alors Satsuki lui offre le parapluie qu’elle avait pris pour son père. Totoro est ravi et lui donne en retour un paquet de noix et de graines. Un chat géant en forme de bus s’arrête à l’arrêt et Totoro monte à bord et part. Peu de temps après, le bus de Tatsuo arrive.

Les filles plantent les graines. Quelques jours plus tard, ils se réveillent à minuit pour trouver Totoro et ses collègues engagés dans une danse de cérémonie autour des graines plantées. Les filles se joignent et les graines se transforment en un énorme arbre. Totoro emmène les filles faire un tour sur un haut volant magique. Le matin, l’arbre est parti mais les graines ont bel et bien germé; on ne sait pas si les filles rêvaient.

Les filles découvrent qu’une visite prévue de Yasuko doit être reportée en raison d’un échec dans son traitement. Mei ne prend pas cela bien et se dispute avec Satsuki, partant plus tard pour l’hôpital pour apporter du maïs frais à Yasuko. Sa disparition incite Satsuki et les voisins à la rechercher. En désespoir de cause, Satsuki retourne au camphrier et demande l’aide de Totoro. Ravi d’aider, il convoque le Catbus, qui l’emmène là où se trouve le Mei perdu. Le bus les emmène ensuite à travers la campagne pour voir Yasuko à l’hôpital. Les filles entendent une conversation entre leurs parents et découvrent qu’elle a été maintenue à l’hôpital par un rhume mineur mais qu’elle se porte bien. Ils laissent secrètement l’épi de maïs sur le rebord de la fenêtre, où il est découvert par leurs parents, et rentrent chez eux.

Finalement, la mère de Mei et Satsuki rentre à la maison, et les sœurs jouent avec d’autres enfants, tandis que Totoro et ses amis les regardent de loin.